Le club des entreprises fête ses 20 ans

EDÉA > Actualités > Le club des entreprises fête ses 20 ans

Le club des entreprises d’Artigues fête ses 20 ans !


À l’occasion des 20 ans du Club des entreprises d’Artigues, l’ESAT JACQUEMART a accueilli, le 14 décembre, les soixante invités dans ses locaux pour introduire la journée festive préparée par le club.

De la droite vers la gauche, M. EIGNIN, M. LAVAUD et M. TONIATTI

Valorisation du travail protégé

Après avoir annoncé le programme de la journée, le président du Club des entreprises d’Artigues, M. MEIGNIN, a déclaré l’importance de connaître les métiers exercés en ESAT et leurs prestations. C’est pour cela que la première partie de la journée a été organisée à l’ESAT JEAN JACQUEMART, afin que les invités, gérants d’entreprises, puissent découvrir les métiers et les savoir-faire des bénéficiaires. La fin de son introduction a été marquée par la volonté du club d’inclure les ESAT dans le cadre du prochain forum de l’emploi.

M. TONIATTI, directeur des ESAT DESCARTES et LORIENT-SADIRAC a prit la parole pour présenter le travail protégé et ses avantages sociaux accordés par l’État aux entreprises. La co-création a été mise en avant notamment sur la possibilité de développer des ateliers, en faisant appel aux compétences des travailleurs, pour répondre aux projets des entreprises. Des clients ont été invités à témoigner pour partager leur expérience avec l’ESAT et les bénéficiaires.

La journée s’est poursuivie à l’APAVE avec des stands « bien-être dans l’entreprise » (médecine chinoise, cosmétiques bio, bijoux artisanaux, massages, matériel bureautique ergonomique…), et des stands « formation » (APAVE, Sud-Europe, AFTRAL, Campus Atlantica…). Les ESAT d’EDÉA ont eu leur place sur un stand avec des mignardises sucrées et salées, pour présenter le travail protégé au public !


Les témoignages

Pascal LUONG, Directeur – GIAP : «  Avec l’ESAT JEAN JACQUEMART, nous avons embauché une personne à temps plein pour effectuer une mission de sablage. Cette personne a débuté cette nouvelle activité en ESAT pour se faire la main, puis nous avons signé un contrat de détachement pour qu’elle puisse venir travailler dans nos locaux. Nous sommes très contents de cette coopération qui a duré trois ans. Cette expérience a été une réussite professionnellement et socialement. »


Patrick ZONTA, Gestionnaire de sites – APAVE : « Nous sommes partenaire avec l’ESAT depuis de longues années. Ils interviennent régulièrement pour entretenir les espaces verts de notre établissement. Nous avons récemment découvert les nombreuses activités qu’ils exercent et nous ignorions qu’ils proposaient autant de services. Nous projetons de faire appel à eux autour de trois axes pour améliorer la qualité de vie de nos salariés : repassage du linge, nettoyage des voitures et entretien des 8700 m² des locaux de l’APAVE. Nous avons une grande volonté de créer du lien social, avec l’ESAT nous en apprenons tous les jours. »


Jean-Claude DESSUP, Dirigeant – CATROS-GÉRAND LES DOIGTS VERTS : « Notre entreprise travaille depuis 16 ans avec l’atelier conditionnement de l’ESAT JEAN JACQUEMART. Ils effectuent le collage d’étiquettes sur des boîtes en métal qui contiennent des graines. Ils peuvent également intervenir sur des missions propres à la bureautique comme la mise sous pli pour l’envoi des tarifs, mais aussi pour « repiquer » nos sachets en langue étrangère. Nous avons fait appel à l’ESAT car nous avions rencontré un problème technique en interne et avions besoin d’une aide externe pour la partie manœuvre sur un délai très court. Les équipes de l’ESAT ont été les seuls à répondre présent ! Ils ont une capacité d’adaptation qui est admirable. »


Lionel MOREAU, Gérant – MATEX : « Nous sommes une société qui a cherché à re-conceptualiser l’assemblage de vélos en France. L’ESAT a relevé le défi et a accepté de former de nombreuses personnes à ce type d’assemblage et a même équipé ses locaux d’une chaîne de montage pour pouvoir répondre à nos besoins. Au début, ils réussissaient à assembler 10 vélos par semaine, ils se sont rapidement adaptés et montaient 80 vélos par semaine. Ce projet a été riche pour nous tous, d’abord pour les clients, ravis de voir que leurs vélos ont été assemblés en France dans un environnement social et solidaire, mais aussi pour nous qui avons été agréablement surpris de leur professionnalisme. Les travailleurs ont une capacité d’adaptation très forte et une audace incroyable. Ils ont répondu présent pour notre projet ambitieux et se sont tout de suite adaptés. Cela a été une aventure formidable d’être au sein de cette équipe très dynamique ».


Sopheak AMSLER, Dirigeant – SO TECHNOLOGIES : « Je suis adhérent depuis deux ans au Club des entreprises d’Artigues, et je retrouve un point qui nous lie avec l’ESAT qui est l’humain dans l’entreprise. Nous sommes en pleine réflexion pour proposer une offre novatrice en partenariat avec l’ESAT. Notre force de frappe serait le travail avec des personnes en situation de handicap autour de la dématérialisation des documents, de l’archivage, de la protection des données papiers, etc. »

Articles récents