La quotidienne de EDÉA n°9

EDÉA > Actualités > La quotidienne de EDÉA n°9

La quotidienne de EDÉA n°9

Suivez les actualités des établissements, du secteur ainsi que quelques idées pour vous occuper le temps du confinement en cette période de pandémie ! Vous pouvez télécharger la quotidienne n°9 !


Être renfort au quotidien chez EDÉA : Une Solidarité Indispensable

Depuis le 17 mars, date de l’annonce du confinement pour enrayer la progression du COVID-19, les professionnels de EDÉA se sont mobilisés, pour accompagner les personnes accompagnées et appuyer nos collègues de la Résidence la LORETTE et du Foyer du Cypressat dans une configuration totalement inédite.

62 salariés EDÉA se sont ou vont se mobiliser sur plus de 340 plages horaires en 30 jours.

Cette mobilisation, cette présence est indispensable. Elle permet :

  • D’assurer la sécurité des résidents,
  • D’aider, soutenir les équipes du Cypressat et de la Lorette dans l’accompagnement des gestes de la vie quotidienne:
  • Aide à la préparation et au service des repas,
  • Aide à la vaisselle, au nettoyage des tables, chaises…des parties communes,
  • Au rappel des gestes barrières et consignes de sécurité,
  • En participant ou en proposant des activités à destination des résidents,
  • En échangeant avec ceux-ci… ;
  • De permettre une organisation du travail concourant à une meilleure qualité de vie pour chacun dans cette période (éviter les coupures, permettre des repos..),
  • De renforcer l’individualisation des accompagnements rendus nécessaires par l’obligation de distanciation sociale et l’impossibilité des activités de groupe.

Ces actions permettent aux collègues titulaires de suivre et de s’occuper des situations plus techniques (aide à la toilette, couchage..) ou plus complexes (entrée dans les chambres des personnes confinées touchées par le COVID-19, troubles du comportement…).

Cette situation exceptionnelle est une réelle opportunité de créer des liens nouveaux, de découvrir des environnements différents, de nouveaux publics, de nouveaux collègues et d’apprendre de nouvelles pratiques.
Merci pour les nombreuses initiatives déployées : Les ateliers (vidéo, masque), la confection d’objets, Les Pause-café, la Blague du jour, le jardinage la confection de jardinières, le nettoyage des voitures. Et plein d’autres à inventer ! Dans tous les établissements, les équipes travaillent sur les mêmes objectifs avec des supports différents. Toutes vos compétences, vos centres d’intérêts sont transposables.

« Nous avançons tous ensemble en apprenant, en découvrant, en s’adaptant en permanence. 3 mots importants : Sécurité, Sérénité, Solidarité ».

« Lorsque les premières demandes de renfort sont apparues, la réponse a été immédiate, permettant de pouvoir aider les professionnels et donc les résidents. Sur le foyer La Lorette, nous sommes passés de 24 à 76 résidents en une journée suite à la fermeture des ESAT.
Sans vous, nous n’aurions pas pu maintenir la qualité de l’accompagnement qui nous anime et proposer les activités qui permettent aux personnes accueillies de mieux vivre le confinement. Nous sommes émus et ravis de cette collaboration et de ce soutien qui nous aide grandement et a permis de revoir les emplois du temps des professionnels de la Lorette. Ainsi, nous avons pu enlever des emplois du temps les coupures et proposer une organisation de travail plus adaptée à notre réalité du moment.
Solidarité, partage, entraide et bientraitance sont les maîtres mots de ce que nous vivons dans ce contexte très particulier. Nous apprenons à nous connaître, à travailler ensemble. Nous sortirons différents de cette pandémie, différents mais grandis de cette solidarité dont chacun a fait preuve et des valeurs associatives que nous reconnaissons tous. »

Le mot de Lise FOSSEY, Directrice de la Résidence la LORETTE.

« Les renforts EDÉA sont le lien indispensable avec l’Association. Les professionnels du Cypressat combattent courageusement l’épidémie depuis le 21 mars, date du 1er cas suspect COVID. Les renforts EDÉA sont essentiels pour permettre à ces professionnels de concentrer leurs efforts sur l’accompagnement des usagers COVID, le lien avec les familles, la coordination médicale et paramédicale, la prise en compte des nouveaux cas COVID. Pour tout le reste, les renforts EDÉA ont un réel rôle à jouer : logistique, lien individuel avec les usagers, désinfection, service des repas… La rencontre avec des professionnels ayant une grande différence de culture de travail est passionnante et très enrichissante. Nous avons découvert des collègues formidables et nous allons avoir du mal à les laisser repartir ! De nouvelles vocations sont-elles en train de naître ? Un immense merci à vous tous. Notre solidarité est plus forte que ce satané virus ! »

Le mot de Frédéric De GABORY, Directeur du Foyer de vie du CYPRESSAT.

Articles récents