La quotidienne de EDÉA n°7

EDÉA > Actualités > La quotidienne de EDÉA n°7

La quotidienne de EDÉA n°7

Suivez les actualités des établissements, du secteur ainsi que quelques idées pour vous occuper le temps du confinement en cette période de pandémie ! Vous pouvez télécharger la quotidienne n°7 !


Le Vieux moulin en renfort !

En renfort sur le FO La Lorette depuis le début du confinement, nous nous employons à apporter du soutien, des moments ressources aux bénéficiaires et aux professionnels tout en respectant les consignes sanitaires préconisées.
Le quotidien pour les 22 résidents est grandement modifié : les gestes barrières à respecter, la distanciation sociale, la nouvelle organisation pour les repas (service effectué par les professionnels), le port de gants et de masques, la désinfection des tables, des chaises…
Les repères sont bouleversés, les activités extérieures sont suspendues. Nous, chacun avec nos compétences, avec le souci de donner du sens à nos interventions, nous proposons des activités adaptées au confinement :

  • Des activités manuelles (perles à repasser, livres hérisson, peintures etc…),
  • Du jardinage (plantation de framboisier pour les beaux jours à venir),
  • Promenade autour du foyer pour un peu d’exercice physique et proposer un temps d’échange durant lequel chacun exprime ce qu’il souhaite (difficultés liées au moment présent, situation familiale, leurs loisirs, leurs quotidiens, leurs projets d’après confinement…),
  • Deux ateliers « salon de coiffure » pour un rafraîchissement de coupe et un travail d’estime de soi,
  • Jeux de société comme le UNO (ils sont forts !), des puzzles…,
  • Activités un peu plus physiques : parties de ping-pong, de billard, de baby-foot, de bowling à la WII, vélo autour du bâtiment…,
  • Atelier pâtisserie…

Nous participons également à la mise en place et à la distribution des différents repas (petits déjeuner, déjeuner, pause goûter, dîner).
À tout moment nous répondons aux besoins d’écoute et d’échange des bénéficiaires. Nous sommes présents pour désamorcer des situations de conflits ou de tension. Nous nous employons à ce qu’un climat serein puisse être maintenu. Notre présence permet aux équipes d’être plus disponibles (faire les achats des bénéficiaires qui ne peuvent plus faire leurs courses, favoriser les relations individuelles avec leurs référents).

Tout ceci bien sûr en concertation et validé par les professionnels du Foyer.
Malgré les contraintes, les repères bouleversés, les bénéficiaires sont surprenants. Ils font preuves de capacité d’adaptation. La venue de personnes nouvelles au sein du Foyer permet, un lien avec l’extérieur, de la nouveauté et favorise un certain dynamisme.

Il nous a fallu quelques jours pour retenir chaque prénom et pour établir une relation avec chacun d’entre eux !

Nos bons moments :

  • La rencontre avec des personnes nouvelles, bénéficiaires et professionnels.
  • Le sentiment d’apporter du soutien.
  • Le retour positif des bénéficiaires sur notre présence.

Nos difficultés :

  • Le travail d’internat nouveau qui nous change de nos pratiques à l’IMPro.
  • Ce sont des adultes ce qui implique une posture à adopter différente.
  • Ne pas pouvoir s’éloigner un peu plus du foyer pour des promenades à pieds ou à vélo.
  • Organisation des repas différente en fonction des équipes.

En espérant pouvoir rapidement fêter ensemble la fin du confinement et nous dire aurevoir en nous serrant la main !

Odile, Anna et Luc.

Articles récents