La quotidienne de EDÉA n°6

EDÉA > Actualités > La quotidienne de EDÉA n°6

La quotidienne de EDÉA n°6

Suivez les actualités des établissements, du secteur ainsi que quelques idées pour vous occuper le temps du confinement en cette période de pandémie ! Vous pouvez télécharger la quotidienne n°6 !


Et ils font quoi à l’UPCAT pendant le confinement ?

L’équipe de l’UPCAT (Unité de Préparation aux CAT) elle accompagne 12 bénéficiaires âgés de 18 ans et plus dans l’élaboration de leur projet de vie, du projet professionnel. Elle permet aux jeunes souvent après l’IMPRO de prendre un temps supplémentaire, un répit pour certains, un temps complémentaire avant l’entrée à l’âge adulte.
Les bénéficiaires de l’UPCAT sont confinés à leur domicile (famille ou appartement autonome).
L’équipe médico-sociale : Rachel, Bernadette et Cécile.

Le quotidien : l’autonomie, les acquis, professionnels, les activités de la vie courante

Elles assurent et plusieurs missions en plus durant le confinement. Le suivi des accompagnements des bénéficiaires de l’UPCAT :

  • Appel journalier pour prendre des nouvelles, prévention COVID 19
  • Suivi des missions administratives : dossier MDPH, liens avec les partenaires, dossiers admissions, suivi des futurs stages…
  • Poursuite des acquis professionnels
  • Suivi au domicile
  • Renfort à la résidence la LORETTE notamment sur l’unité FO

Les formations professionnelles : espace vert et viticulture :

Elle assure le contact avec plusieurs supports SMS, appels téléphoniques, par email.
Elle garde le contact avec les familles. Ça permet de solliciter les jeunes pour effectuer un travail à la maison, sur les thèmes des activités professionnelles jardin/espaces verts, viticulture. Le travail sur les activités professionnelles, la formation c’est en cours même durant le confinement.

Ces supports professionnels permettent de maintenir le lien et les acquis professionnels (insertion pro future).

L’activité restauration

Le confinement n’annule pas le développement des acquis professionnels et le travail du quotidien.
La structure ne s’arrête pas les jeunes Adaptation de fiches extraites de l’ouvrage «Remue Méninges» en restauration collective, proposées sous forme d’exercice (ci joint exemple avec correction) les bénéficiaires ont la possibilité comme il le leur est proposé dans le mail accompagnant les exercices d’utiliser les QR codes pour avoir des explications vocales.
Proposition de travail de soutien en français et mathématiques (en lien avec la restauration). L’UPCAT a aussi ouvert son mur virtuel (PADLET).

Une volonté de soutien aux équipes de la LORETTE et aux bénéficiaires

Le renfort est assuré depuis le samedi 21 mars deux jours minimum par semaine pour chacune et le reste du temps est dédié aux bénéficiaires de l’UPCAT. Le renfort est centré sur :

  • La gestion du quotidien des résidents,
  • La mise en place d’activités (couture, jeux de société…),
  • Les échanges avec les équipes sur nos accompagnements, ce qui pourrait être envisagé plus tard (chantier école création d’espaces verts.).

Notre mission est d’assurer le bien-être des résidents actuellement, accompagner la gestion du stress, optimiser le temps de journée pour faciliter le quotidien et être solidaire de tous, poursuivre les missions de l’UPCAT.

Le message de l’équipe

Le point de vigilance : L’énergie est toujours là mais nos pratiques sont impactées par l’absence de de réunion en présentiel. Le télétravail (Visio) c’est bien durant le confinement mais les réunions pour assurer le parcours des personnes c’est mieux sur la durée.

L’équipe de l’UPCAT

Articles récents