La quotidienne de EDÉA n°5

EDÉA > Actualités > La quotidienne de EDÉA n°5

La quotidienne de EDÉA n°5

Suivez les actualités des établissements, du secteur ainsi que quelques idées pour vous occuper le temps du confinement en cette période de pandémie ! Vous pouvez télécharger la quotidienne n°5 !


Une initiative mise en œuvre par l’IMPRO BEL AIR ET DE L’UPCAT

Après les deux premières semaines de confinement où l’organisation du soutien à domicile a primé :

  • Utilisation des différents outils de travail à distance pour les équipes
  • Appels des familles et des bénéficiaires pour les soutenir dans les premiers temps du confinement, le rappel des gestes barrières, la diffusion d’informations utiles aux familles et personnes accompagnées tels que l’autorisation de sortie FALC, des sites d’appui pour les familles tels que :
  • La création de boite mail pour les bénéficiaires n’en ayant pas…

La 3ème semaine a laissé place au développement d’outils de travail (fiches techniques par domaine métier, proposition d’atelier créatifs, puis retour par téléphone suite à ces travaux/ateliers, correction des travaux effectués…).
Souhaitant donner une nouvelle dynamique sur la quatrième semaine de confinement, L’Impro et l’UPCAT ont décidé de se lancer dans le Padlet sur le modèle de l’unité d’enseignement. L’objectif étant de partager les travaux de chacun et de pouvoir en faire profiter davantage de personnes.

A ce jour 4 Padlets sont en ligne reliés les uns aux autres chacun ayant ses spécificités :

Impro Bel Air :
www.padlet.com/dgouvaert/y2gb341lf7c1
UPCAT :
www.padlet.com/bpoulin4/ua9w3mehj0ae
Unité d’enseignement :
www.padlet.com/laclassedemariehelene33/auke83yp0phz
www.padlet.com/sandrachassaigne/kkzsysks888d

L’Impro et l’UPCAT accompagnent en temps normal plus de 70 jeunes âgés de 12 à 25 ans. L’équipe composée d’environ 20 professionnels accompagne les bénéficiaires dans les apprentissages de la vie quotidienne, la formation des savoir-faire professionnels et facilite l’inclusion.

Les mesures de confinement ont conduit les équipes et les enseignants détachés de l’Education Nationale pour l’Impro à développer de nouvelles formes d’accompagnement. La grande majorité des bénéficiaires sont actuellement en famille.

Ils nous proposent de zoomer sur une de leurs initiatives, LE PADLET

LE PADLET : c’est quoi ?

C’est un « mur virtuel », sur lequel on peut afficher toute sorte de documents pour diffuser et partager toutes sortes d’informations comme des textes, des images, des enregistrements audio, des vidéos, des pages internet…

C’est un outil collaboratif de par les droits que l’on peut accorder aux personnes :

Les bénéficiaires, les professionnels, les enseignants, les familles peuvent ainsi accéder à ce mur et le modifier, ajouter des éléments ou enrichir des productions.
On peut choisir pour chaque personne qui accède au padlet, ses droits et définir :

  • S’il peut simplement le lire,
  • Ajouter des éléments sans modifier ce qui a été́ crée par les autres,
  • Ou encore ajouter et tout modifier.
  • Quel projet a l’équipe avec cet outil ?

L’équipe a profité de visioconférences régulières pour élaborer un projet interactif et maintenir le lien avec les jeunes, appuyer les familles dans le cadre du confinement pour poursuivre les missions d’accompagnement de l’IMPRO.

Le Padlet est un support de communication que ce soit avec les jeunes comme les familles. L’éducateur n’attend pas des résultats, mais le padlet avec ses différents contenus dans lequel la personne peut « piocher » lui permet de rester en contact avec les activités de l’Impro. Il peut permettre de garder un rythme, d’avoir des rituels journaliers, selon ce qui est prévu par l’éducateur référent avec le jeune.

Par ailleurs, un onglet dédié aux familles fait du padlet un outil de communication plus attractif. Il permet de recenser au même endroit différentes informations utiles aux familles en cette période très compliquée.

Il ressemble à quoi ce mur aujourd’hui ?

Il comprend à ce jour :

  • Des informations de prévention
  • Des activités, des exercices, pour poursuivre sa formation en restauration, en espace vert, en viticulture, …
  • On n’oublie pas de se détendre avec des activités ludiques,
  • Les activités manuelles, ça permet de se concentrer, ça permet aux parents de souffler aussi.

Articles récents