La quotidienne de EDÉA n°3

EDÉA > Actualités > La quotidienne de EDÉA n°3

La quotidienne de EDÉA n°3

Suivez les actualités des établissements, du secteur ainsi que quelques idées pour vous occuper le temps du confinement en cette période de pandémie ! Vous pouvez télécharger la quotidienne n°3.


Comment fonctionnent les ESAT DESCARTES et SADIRAC ?

Cette mission est assurée en continuité du lundi au vendredi de 8h00 à 18h et une mobilisation hors temps de présence est assurée après 18h et le weekend. Durant cette phase de confinement les équipes des ESAT assurent plusieurs types de suivi auprès des bénéficiaires :

  • Maintien du lien téléphonique, soutien psychologique, réassurance,
  • Appui administratif, financier, logistique, envoi d’attestation
  • Accompagnement au domicile pour les situations critiques ou à risque,
  • Suivi au foyer d’hébergement.

À ce jour près de 500 contacts ont été réalisés depuis le 17 mars. Les principales demandes :

  • Accompagner pour réaliser les attestations,
  • Coordination santé,
  • Information sur la réouverture,
  • Soutien famille dans le logement,
  • Contact curateurs,…

Point santé : aucun bénéficiaire au 6 avril n’a été diagnostiqué positif au COVID-19 ! Chacun est conscient à son domicile de la situation et de l’importance du respect du confinement. Une liste des personnes les plus vulnérables dans le cadre du COVID-19 a été réalisée. Mme LADOUE infirmière de l’ESAT les a régulièrement au téléphone.


Comment intervenir à la LORETTE et au CYPRESSAT ?

Les professionnels des ESAT DESCARTES et SADIRAC se mobilisent au sein des établissements la LORETTE et CYPRESSAT pour assurer avec les titulaires une qualité d’accompagnement dans les gestes de la vie quotidienne. Les professionnels sont présents généralement de 7h à 14h ou de 14h à 22h. Ils sont mobilisés pour :

Assurer les repas,
Coordonner les actions,
Soutenir les bénéficiaires confinés
Proposer quand cela est possible des activités pour faciliter l’attente
Médiatiser les relations
Participer au rappel des gestes barrières, à la bonne désinfection des établissements,
Soutenir les équipes des établissements dont les missions sont fortement bousculées.

Un tableau de gestion des renforts est géré par les cadres des structures et permet aux professionnels de choisir leurs créneaux les plus favorables dans le cadre des besoins repérés par les directions des résidences.
Entre le 19 mars et le 19 Avril, 151 plages d’appui à l’accompagnement ont été ou vont être réalisées par les équipes de SADIRAC et DESCARTES !


La gestion courante de l’établissement

Une permanence est organisée tous les matins à l’ESAT DESCARTES. Mme DELUGIN secrétaire est présente pour l’accueil téléphonique, l’accueil physique bien que restreint et assure les missions continuent (Octime, AGM).
À l’ESAT de Sadirac : l’accueil téléphonique est assuré à distance et des permanences sont organisées régulièrement. Mme EYQUARD, assure une aide administrative en présentiel plusieurs jours par semaine pour la Résidence de la Lorette

Toutes les semaines des réunions en visioconférence ou sur site (en respectant les gestes barrières) sont menées :

  • Une réunion cadre plusieurs fois par semaine : M. TONIATTI / MME CAMUS / MME SEBIRE sur les modalités d’organisation, les situations sensibles, la coordination.
  • Une réunion médico-sociale 2 fois par semaine de suivi des accompagnements à domicile réalisés par Les Directions, Mme LADOUE infirmière, Mme POTIER neuropsychologue, Mme VERDIER Psychologue, M. CANTON, MME SAROCHUS, M. GARNIER, Mme DARBLADE, éducateurs
  • Une réunion de coordination inter ESAT toutes les 2 semaines
  • Une réunion commerciale / production : elle permet de faire un état avec M. BUREAU, MME AYACHI, Mme BOURGEON des retours clients, des marchés à venir, des appels d’offres. Elle mobilise également des besoins clients pour un atelier interne à la LORETTE.

Ces réunions permettent de reprendre les organisations, de s’adapter aux besoins des bénéficiaires, de rassurer chacun. Elles sont une alternative partielle au travail d’équipe quotidiennement mené.
Les équipes font évoluer leurs pratiques en ESAT. Habituellement chacun est centré sur le travail et s’astreint à dissocier la vie personnelle pour un accompagnement au plus près du droit commun. Les fondements initiaux sont un peu bousculés dans ce contexte et centrés sur le bien-être, le suivi santé, l’accompagnement dans les gestes de la vie quotidienne.


Une initiative des ESAT

Un atelier professionnel à la demande des bénéficiaires soucieux de poursuivre leurs activités professionnelles a été mis en place. Il s’agit d’une action de pose de double face sur des cartons pour un imprimeur. Cette activité a été encadrée par Mme PERRIER, monitrice d’atelier.

D’autres activités pouvant être déplacées au Foyer pour respecter le confinement sont à l’étude en lien avec les entreprises partenaires.

Une activité hygiène propreté des locaux pourrait se mettre en place à la LORETTE pour venir en renfort de la SODEXO.

Merci à tous pour cette forte mobilisation !

Merci à Vincent A, Soumia, Françoise, Sébastien, Patricia, François, Chantal, Nathalie C., Vincent C, Anne-Line, Dominique, Claude, Cyril, Jérome, Nathalie G, Benoit, Sylvaine, Vincent L., Georges, Laurence, Raphael, Carine, Stéphanie, Michel, Marie, Stéphane, Marielle, Emile C, Héloise, Laurent, Pascal, Charlène, Anne, Catherine, Jésus, Julien, Christophe, Emilie T, Nicolas, Virginie.

Articles récents