Hommage à notre Président

EDÉA > Actualités > Hommage à notre Président
Bernard BRUNET – Président de l’association EDÉA

C’est avec une vive émotion que l’Association EDEA vous informe de la disparition de son Président, Bernard BRUNET.

Entré au Conseil d’Administration en 1997, il a d’abord pris le poste de secrétaire puis depuis 2009 a occupé la fonction de Président avec conviction, engagement, empathie et le militantisme attendu et nécessaire pour la reconnaissance des personnes en situation de handicap et la bonne exécution de leurs droits.

Il a accompagné les équipes dans toutes les étapes de la vie de l’Association et dans les mouvances politiques de ces dernières années, avec bienveillance et exigence.

Animé par la conviction que les moyens mis au service des personnes en situation de handicap étaient source d’épanouissement pour aller vers une société plus humaine et juste, il a accompagné toutes les étapes de la construction de EDEA telle qu’elle est aujourd’hui, avec humour, un brin de malice et de la pugnacité.

Interpeller, expliquer, démontrer, choquer parfois pour que chacun garde en tête l’importance du combat entrepris et les étapes encore à mener pour plus de solidarité.

Reconnu notamment pour ses qualités d’orateur, ses discours étaient très attendus de toutes et tous. Il a veillé chaque année à la bonne justesse du rapport moral reprenant le fil de l’histoire, les actualités des structures et délivrant les messages pour l’avenir.

Il accordait de l’importance aux remerciements pour le travail accompli et faisait état des axes de travail à mener pour un avenir plus ambitieux.

Ces rapports s’achevaient avec une citation : 11 à ce jour, pour 11 années de présidence remarquées et remarquables :

2009 : « Du vouloir et du pouvoir joints ensemble suit l’action, cette autonomie de la volonté qui se donne sa propre loi lorsqu’elle n’est pas empêchée » LEIBNIZ Godefroy

2010 : « ce ne sont pas les richesses et les honneurs qui rendent les hommes heureux mais la rectitude de la pensée et la largeur de vue » maxime de DEMOCRITE

2011 : « cette exigence de tous les temps : « ce qui n’est pas utile à l’essaim n’est pas utile à l’abeille non plus » Marc AURELE

2012 : « Selon que notre idée est plus ou moins obscure, L’expression la suit, ou moins nette, ou plus pure, Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément »  BOILEAU    

2013 : « de loin les montagnes paraissent douces et vaporeuses » PYRRHON

2014 : « qui ne se préoccupe pas de l’avenir, même lointain, se condamne aux soucis immédiats » CONFUCIUS

2015 : « le plaisir de bien faire est celui qui ne s’use pas » CONFUCIUS

2016 : « la vraie générosité envers l’avenir c’est de tout donner au présent » Albert CAMUS

2017 : « en vérité le chemin choisi importe peu, la volonté d’arriver suffit à tout » Albert CAMUS

2018 : « notre but n’est pas de survivre mais de prospérer » René CHAR

2019 : « ce n’est parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles » SENEQUE

2020 nous laissera bien évidemment sur notre citation, mais force est de constater que les idées inspirantes de cette dernière décennie nous permettrons de rebondir ensemble vers de nouvelles perspectives.

Articles récents