Benjamin, travailleur à l’ESAT valide son projet professionnel et franchit une première étape par son entrée en formation qualifiante.

EDÉA > Actualités > Benjamin, travailleur à l’ESAT valide son projet professionnel et franchit une première étape par son entrée en formation qualifiante.

Benjamin, travailleur à l’ESAT valide son projet professionnel et franchit une première étape par son entrée en formation qualifiante.

Stéphanie Potier a présenté le projet de Benjamin à Laurence PARGADE, conseillère en insertion socio-professionnelle sur les 4 ESAT de EDÉA. Elle nous raconte le parcours professionnel de Benjamin, travailleur à l’ESAT Descartes.

« En octobre 2019, j’ai rencontré Benjamin qui a pu définir son projet professionnel autour du métier d’opérateur composite.

Issu d’une formation initiale de niveau bac au lycée de la mer à Gujan-Mestras, section STI Génie des Matériaux, nous avons cherché à valider son projet professionnel par le biais d’un stage au sein de l’entreprise COUACH, basée elle aussi sur Gujan-Mestras. L’entreprise en charge d’accueillir différents stagiaires issus à la fois des formations initiales et professionnelles implantées au Lycée de la mer n’a pas pu nous donner une suite favorable, mais envisageait tout de même une possibilité de visite et de stage courant mars 2020.

Lycée de la Mer – Gujan-Mestras

Nous avons orienté de nouvelles recherches pour confirmer ce projet et c’est avec ADECCO Onsite que nous avons pu mettre en place un stage d’une semaine sur le site de la CNB à Bordeaux.

Le stage s’est déroulé sur la période du 10 au 14 février 2020. Le bilan de ce stage permet à Benjamin de confirmer son intérêt pour le métier d’opérateur composite et du secteur nautique et d’envisager la mise en œuvre et la consolidation de son parcours par une formation professionnelle. ADECCO Onsite propose la candidature de Benjamin à l’organisme de formation IFFI peinture qui le contactera pour lui proposer de passer les tests préalables à son entrée en formation.

Benjamin réussit l’ensemble des tests et son entrée en formation est programmée pour avril 2020. La crise sanitaire a empêché le démarrage de la formation qui a été reconduite au 15 juin dernier.

Nous avons accompagné Benjamin dans ses démarches administratives d’une part, et gestion des coûts de formation et de rémunération d’autre part.

Nous avons donc fourni tous les documents pour l’entrée en formation et monté son dossier de financement : inscription Pôle Emploi pour bénéficier d’une prescription et engager le Conseil Régional sur la prise en charge du coût de la formation ainsi que la rémunération de Benjamin sur les 4 mois et demi de formation, soit jusqu’au 08 novembre 2020.

Nous continuons à accompagner Benjamin, veille sur la formation mais aussi recherche de stage en entreprise.

Benjamin maintient le lien avec le SAVS.

A l’issue de sa formation nous reviendrons vers ADECCO Onsite qui est toujours dans la démarche de recrutement de Benjamin sur le site de la CNB. Nous ouvrirons également le champ des possibles en terme d’emploi pour Benjamin avec la ou les entreprises qui vont l’accueillir pour son stage pratique. Cela permettra à Benjamin de faire un choix sur l’entreprise où il souhaite s’engager.

A ce jour, Benjamin confirme son intérêt pour la formation, démontre sa capacité à apprendre de nouvelles connaissances et techniques de travail (notes 14/20 ; 12/20 et 15/20). Il semble aussi que son intégration en formation ne pose aucune difficulté. Enfin, il exprime son regard critique mais compréhensif à l’égard d’une formatrice elle-même en formation de formatrice, qui a une particularité gênante de faire à la place de chaque apprenant…» Laurence PARGADE

Articles récents