Vernissage architectural et solidaire au Cypressat

Edéa Asso > Actualités > Vernissage architectural et solidaire au Cypressat

Vernissage architectural et solidaire au Cypressat

 

Le foyer de vie du Cypressat de l’Association EDÉA a été sollicité par l’école d’architecture de Talence (ENSAP BX). Les deux services d’activités de jour du Cypressat et de Florada ont travaillés sur un projet en collaboration avec une classe d’étudiant en première année pendant 4 mois.

Le concept : Entrevoir l’architecture urbaine avec la vision des personnes en situation de handicap psychique et mental.

 

Une collaboration riche entre les élèves et les résidents

D’octobre 2017 à janvier 2018, un groupe de résidents du Cypressat et un groupe de résidents de Florada se sont réunis hebdomadairement avec des élèves de première année d’architecture autour d’ateliers soutenus et guidés par Mme TECHENEY Elise et Mme DALENS Anne, toute deux monitrice éducatrice aux services d’activités de jour. Des institutions partenaires avec le foyer occupationnel de Cambes de l’Association ALEFPA, le foyer AFTC (en partenariat avec l’ADAPT) et le foyer occupationnel de Martignas de l’ADAPEI s’y sont également associés. Ces nombreux rendez-vous coordonnés entre les professionnels des services d’activités et les professeurs de l’école d’architecture ont permis aux étudiants de comprendre la vision des personnes en situation de handicap psychique et mental et de s’adapter à leurs difficultés pour leurs créations. Pour y parvenir, ils se sont rendus dans l’établissement pour rencontrer les résidents, qui sont à leur tour allés visiter l’école d’architecture. Ce sont ces moments de partage qui ont permis aux étudiants et aux résidents de tisser des liens et de conclure le projet.

Tableaux qui prônent le travail

Vernissage : le point final au projet des étudiants

Pour clôturer les rencontres entre les résidents et les élèves, les établissements ont organisé un vernissage au Cypressat avec des œuvres fournies par l’Artothèque de Pessac. Chacun avait sa mission, les résidents ont choisi les tableaux à exposer, les professeurs les ont installés au Cypressat dans un ordre logique et réfléchi. Le jour du vernissage, le 28 juin, tous les résidents et les partenaires étaient invités. Les personnes accompagnées du Cypressat et Florada ayant participé au projet, ont expliqué leur travail, les œuvres choisies et le choix de leur disposition.

 

Tableau de Raiponce, disposé à côté de la salle esthétique

 

 

C’était un projet à la fois créatif et solidaire !